• J|MUS

Ninon de Buyl, photographe de la poésie des corps


Ninon de Buyl est une jeune photographe montpelliéraine. Je la connais depuis une dizaine d'années.J'ai découvert sur Instagram les photos des différents shootings qu’elle poste régulièrement, comme de véritables poèmes visuels.

Rencontre sensible.


Ninon a démarré sa carrière artistique en photographiant des femmes enceintes et avec leur bébé(s) ou leur enfant(s). Des pères aussi.

La poésie, elle a grandi avec. Enfant, elle avait pour habitude d’échanger avec sa mère des poèmes en cadeaux. Son goût pour l’art, pour la photo, elle le tient d’elle, sa grande sensibilité aussi. Son environnement familial à la fois féminin et artiste l’a nourri et continue aujourd’hui de la porter.


Le comble de la poésie pour moi, c’est de pouvoir immortaliser le corps d’une femme qui porte la vie. Cette sensibilité est devenue encore plus forte lorsque je suis devenue moi-même maman. Je me souviens que mon professeur de photo, M. Vecchi chez Studio M, Montpellier m’avait dit « la sensibilité est une force pas une faiblesse, elle te sera utile lorsque tu feras de la photographie ton métier ».

C’est à Paris qu’elle fait ses débuts en tant que photographe professionnelle. Spécialisée dans la photo de femmes enceintes, jeunes mères et pères, elle a également participé à des pop up photos avec Yellow June, lors d’évènements family friendly.


Elle poursuit à Montpellier ses shootings en se mettant également au service de professeurs de yoga et de danse, deux univers qu’elle aime beaucoup et pour lesquels elle met son art au service de la création de contenus, avec toujours cette même esthétique sur la poésie des corps.



Le corps est une poésie. J'adore écrire des poèmes avec.


J’aime voir sur les corps des personnes que je photographie certains détails que personne d’autre ne verra… et surtout pas la personne photographiée. Lors du shooting, la personne ne sait pas ce que je cadre, je garde la surprise jusqu’à l’envoi des photos.


La photo c’est la réalité, le miroir n’est pas une réalité. Une relation de confiance doit se créer entre la photographe et la personne photographiée. Pour moi, il est indispensable de prendre le temps d’instaurer cette relation de confiance de la première à la dernière minute du shooting.

Le portfolio de Ninon de Buyl est aujourd’hui composé de wild portraits, maternité, paternité, enfance, mariage et création de contenus pro.


J’adorerais aller à la rencontre d’artistes, rencontrer des peintres, devenir portraitiste d’art. Photographier des faiseurs, cadrer des mains, faire des interviews avec mon appareil photo en fait !

Je souhaite aussi me tourner vers la vidéo, un type de contenu qui m’attire beaucoup et sur lequel j’aimerais ajouter mes mots, ma poésie. Je compte me former pour cela.

Lors du shooting que cette "wild soul photographer" a réalisé à l’occasion de cette interview, j’ai vu sa passion pour la lumière, sa façon d'appréhender la photo de manière abstraite et de capturer des moments si brefs et éphémères. Le résultat est à la fois poétique et plein de vie.



Je suis à la fois fascinée et terriblement effrayée par la mort, je la combats en photographiant la vie !









70 vues0 commentaire